• Prématurés : un bon suivi ambulatoire

Ils représentent en France 6,6 % des naissances soit 55 000 naissances par an et sont nés avant 37 semaines complètes de gestation. Ce sont les enfants prématurés. L’association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA) rappelle que leur prise en charge est extrêmement importante une fois de retour à la maison. En effet, ces prématurés peuvent contracter, plus que les autres, toutes sortes de maladies. C’est pourquoi ces enfants doivent être suivis jusqu’à l’âge de 8 ans environ.

L’AFPA préconise un suivi mieux organisé et un retour à la maison mieux anticipé pour les prématurés. L’Association met l’accent sur l’angoisse naturelle des parents, une fois de retour à leur domicile et insiste sur l’importance du premier contact entre le pédiatre libéral, la famille et l’équipe hospitalière qui suivra l’enfant. Cet accompagnement est d’une importance capitale pour les parents qui doivent se sentir entourés pendant cette période. D’autres associations spécialisées existent pour soutenir les parents d’enfants nés prématurés tels Sparadrap ou SOS Préma.