• Petite enfance : consultation fermée

La consultation sur la petite enfance, lancée en novembre 2012 s’est clôturée en février par l’annonce faite par la ministre déléguée à la famille, Dominique Bertinotti, de projets en la matière, sans toutefois avancer d’objectifs chiffrés.
Un bilan tout d’abord : il manquerait aujourd’hui entre 300 000 et 500 000 places d’accueil pour les enfants de moins de 3 ans et selon les départements, la capacité théorique d’accueil varie de 9 à 80 places pour 100 enfants. 88 % des communes ne disposent d’aucun établissement d’accueil alors que plus d’un quart des naissances ont lieu sur leur territoire.
En ce qui concerne les orientations, la ministre compte introduire dans la nouvelle convention d’objectif et de gestion de la Caisse nationale des associations familiales (Cnaf), « un indicateur global de satisfaction des besoins des parents », qui servira de base pour « réduire les inégalités territoriales ».
Elle prévoit aussi d’adapter les lieux d’accueil « aux horaires de travail des parents, plus diversifiés qu’autrefois ».
Le gouvernement entend en parallèle développer un « plan métiers de la petite enfance », garantir l’accès à la formation continue des assistantes maternelles et renforcer l’attractivité du métier.
Il promet aussi le développement progressif de « guichets uniques » d’information sur les services aux parents, de « lieux de parentalité » ou des « classes passerelles », qui facilitent le passage entre le milieu familial et l’école maternelle.