• Ondes : principe
de précaution

À la demande des députés écologistes, le principe de précaution concernant les ondes électromagnétiques des antennes-relais, Wi-fi et téléphones portables a été retenu dans le projet de loi de refondation de l’école afin de protéger les enfants. Un amendement a été voté le 19 mars à l’Assemblée nationale en ce sens. Il stipule que : « la mise en place du service public du numérique éducatif prévu par le texte se fasse en favorisant les connexions filaires, c’est-à-dire Ethernet plutôt que Wi-fi ».  Au moment où le ministre de l’Éducation nationale prévoit de faire entrer l’école, dès la maternelle, dans le numérique, cela permet de rassurer les parents. Rappelons que l’OMS a classé ces ondes à risque et potentiellement cancérigènes.