• Décès de Michel Manciaux

Michel Manciaux, professeur émérite de pédiatrie sociale et de santé publique à l’Université de Nancy I, vient de décéder.
Après avoir obtenu une agrégation de pédiatrie (option pédiatrie préventive et sociale) en 1961, il a occupé le poste de conseiller régional en santé maternelle et infantile au Bureau pour l’Europe de l’Organisation mondiale de la santé. Il a également occupé les fonctions de vice doyen de la Faculté de Médecine de Nancy, avant d’être nommé directeur général du Centre international de l’enfance puis professeur de Santé publique à Nancy. Après une carrière consacrée à la pédiatrie sociale et à la santé publique, ses derniers travaux portaient sur la résilience et l’éthique.

Michel Manciaux a notamment publié Pédiatrie Sociale (Flammarion, 1972, 1977), L’enfant maltraité (Fleurus, 1982, 1993), L’enfant et sa santé (Doin, 1987), Enfances en danger (Fleurus, 1997), Bientraitances (Fleurus, 2000) et La résilience : résister et se construire (Médecine et Hygiène, 2001).