• Laits végétaux : attention, danger !

Dans un avis rendu public le 14 mars dernier, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) alerte sur les dangers des laits végétaux (à base d’amandes, soja, noisettes, châtaignes ou riz ou des laits d’origine non bovine), utilisés pour l’alimentation totale ou partielle du bébé. Bien que ces derniers soient prescrits en cas d’allergies alimentaires, comme celle des protéines au lait de vache ou à l’initiative des parents, ils ne seraient pas, selon les spécialistes, adaptés aux bébés, ne couvriraient pas intégralement leurs besoins nutritionnels et pourraient conduire, en quelques semaines, à une malnutrition ou à des désordres métaboliques sévères. Ils doivent donc « ne pas être utilisés, que cela soit à titre exclusif ou même partiel » ajoute l’Anses.