• Insécurité alimentaire
et comportement

Les travaux d’une étude menée par des chercheurs de l’Inserm ont été publiés dans la revue scientifique Plos On. Ils montrent que dans les familles en situation d’insécurité alimentaire, les enfants souffrent trois fois plus souvent de problèmes de comportement tels que l’hyperactivité et l’inattention. « L’incapacité des parents à s’occuper de façon régulière et satisfaisante de l’alimentation de la famille pourrait fragiliser le lien parents-enfants dans la petite enfance, avec des effets sur le développement des enfants à long terme. » estiment les chercheurs.
Enfin, l’insécurité alimentaire entraîne des modifications du régime alimentaire dans les familles et pousse en général à consommer moins d’aliments frais et plus d’aliments riches en graisses et en sucres. Chez certains enfants les carences nutritionnelles (particulièrement en fer) ainsi que l’excès de sucre pourraient se manifester par un comportement hyperactif et inattentif.

www.inserm.fr