• Halte aux antibiotiques !

Selon un article paru en août dernier dans la revue Nature et titré « Arrêtez le massacre des bactéries bénéfiques », un enfant d’un pays développé aurait reçu entre 10 à 20 cures d’antibiotiques avant ses 18 ans. Or une antibiothérapie, même courte, peut modifier durablement, voire définitivement, la composition de la flore intestinale. D’où cet appel à la moindre prescription de ces médicaments dont la consommation augmenterait les risques d’obésité, de diabète, voire de certains cancers digestifs.