• Garde alternée
en question

Aujourd’hui, entre 15 et 20 % des enfants de divorcés vivent une semaine chez leur papa, puis une semaine chez leur maman. Instaurée par la loi du 4 mars 2002, à l’initiative des associations de pères divorcés, la garde alternée a vu son nombre d’adeptes doubler depuis 2003. Cependant, ce système de garde continue d’inquiéter les spécialistes de la petite enfance.
Rappelons qu’à l’automne dernier, le député Richard Mallié avait déposé une proposition de loi pour systématiser la garde alternée en cas de divorce. Bien qu’elle fût très soutenue par les associations de pères, cette proposition de loi n’a pas fait l’unanimité parmi les spécialistes.