• Congé parental : égalité homme-femme

C’est le jour de la Journée internationale de la Femme que François Hollande, président de la République, a choisi pour annoncer une réforme du congé parental, avec une meilleure répartition entre les deux parents et des avantages pour le père. Le congé parental actuel donne la possibilité au parent d’interrompre partiellement ou totalement son activité professionnelle pour s’occuper de son enfant. Sa durée peut aller de six mois pour un premier enfant jusqu’à trois ans pour un deuxième, et atteindre un montant de 566,01 € par mois pour un arrêt total de l’activité. Mais le gouvernement juge la durée de ce congé trop longue et mal répartie puisque ce sont majoritairement les femmes qui le prennent (96 % des femmes bénéficient de ce congé selon une étude de la Caf), les éloignant dangereusement du monde du travail.
Pour rééquilibrer le congé, le gouvernement souhaite qu’une partie de sa durée (six mois) soit réservée au second parent sans possibilité de transmission, comme cela est actuellement possible. Les parents d’un seul enfant auront donc tous les deux droit à six mois de congé. Les parents de deux enfants ou non ne pourront plus prendre trois ans de congé, mais deux ans et demi maximum. L’allocation pourrait aussi être revalorisée.