• Ca bouge
en Île-de-France !

• Le conseil général des Yvelines a lancé au milieu du mois d’avril un numéro vert départemental permettant aux parents de s’informer sur les solutions de garde pour leur enfant. Le numéro gratuit permet, selon le communiqué du conseil général, « d’aider les parents à trouver des solutions de garde pour leurs jeunes enfants. » La plateforme est ouverte du lundi au jeudi de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h ;  et le vendredi de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 16 h. Numéro vert accueil petite enfance : 0 800 85 79 78

• Avec 485 kilos de déchets produits par un enfant chaque année, le conseil régional d’Île-de-France a décidé d’accorder deux subventions en avril dernier à des crèches de Seine-et-Marne qui ont décidé d’en finir avec les couches jetables, jugées trop polluantes. Ainsi, plusieurs crèches situées à Champagne-sur-Seine, Saint-Mammès et Saint-Pathus recevront des subventions de 14 268 et 5 048 euros pour leur permettre d’acheter les équipements adéquats et de « former le personnel ». Une évaluation sera menée au terme de l’expérimentation, tant sur le plan de la réduction des déchets que de la santé des enfants. Du côté des parents, seuls 5 % d’entre eux en France ont adopté le principe des couches lavables.

• Il n’y a pas qu’à Marseille ! La préfecture du Val-de-Marne a ordonné fin avril la fermeture d’une structure d’accueil non agréée par le président du conseil général. La communauté israélite de Charenton accueillait depuis environ un an une quinzaine de tout-petits sans agrément officiel. Les services de PMI du département ont effectué des contrôles qui ont abouti à la fermeture de l’établissement faute de présenter les conditions nécessaires à l’accueil des jeunes enfants.