• Attention aux lingettes !

Après les biberons, les lingettes seraient à leur tour sur la sellette. Elles sont jugées contenir une trop grande quantité de phénoxyéthanol, un produit chimique nocif pour la santé. Selon l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), ces lingettes pourraient être nocives pour le foie et les reins des enfants. Absorbé par la peau, le produit chimique s’accumule dans l’organisme et les scientifiques craignent qu’en cas de concentration excessive dans les lingettes, les bébés soient sensibles à ses effets nocifs. La réglementation impose déjà une limitation de cette substance dans la composition des lingettes pour bébé. Mais l’ANSM estime que le taux devrait être revu à la baisse ou que le produit disparaisse de la composition des lingettes. En attendant mieux vaut ne s’en servir qu’en situation de manque d’eau !