• 25 ans pour la convention des droits
de l’enfant

Le 20 novembre dernier, la convention relative aux droits de l’enfant, adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies, fêtait ses 25 ans. Adoptée en 1989, cette convention est le premier texte international qui reconnaît explicitement les enfants en tant que porteurs de droits. Elle est basée sur quatre principes directeurs : la non-discrimination, l’intérêt supérieur de l’enfant, le droit à la survie et au développement, et l’opinion de l’enfant. Rappelons que la convention s’applique dans l’ensemble des États du monde à l’exception des États-Unis, de la Somalie et du Soudan du Sud. Cet anniversaire est l’occasion de faire un bilan de l’évolution de la situation des enfants dans le monde. Ainsi, depuis 1988, les cas de polio ont diminué de plus de 99 % au niveau mondial. Le nombre d’enfants qui meurent chaque année a également été réduit de 50 %. Le taux de scolarisation des enfants est passé de 33 % à 50 % entre 1990 et 2011.
Toutefois, les défis demeurent puisque 168 millions d’enfants sont toujours forcés de travailler. Le taux de mortalité infantile durant les 28 premiers jours reste également très préoccupant. Enfin, près de 58 millions d’enfants en âge d’aller à l’école primaire ne sont pas scolarisés.